La parole aux groupes politiques

Val info n° 82 - Janvier-Février 2019

Nous tenons, tout d’abord, à adresser nos voeux les plus chaleureux à tous les Valenciennois. Puisse cette année 2019 vous apporter santé, sécurité et prospérité ! Puisse notre ville répondre, en ces temps difficiles, aux attentes et aux espoirs de chacun en matière de logement, de conditions de vie, de déplacements qui, nous en sommes conscients, demeurent des préoccupations majeurespour la plupart de nos concitoyens. C’est au prix d’une politique rigoureuse et courageuse que des améliorations seront possibles dans ces domaines essentiels de la vie quotidienne. Les Valenciennois nous font régulièrement fait part de leurs problèmes, de leurs souhaits de voir se développer une ville plus commerçante, plus animée où l’on circule et où l’on stationne plus facilement, une ville tournée vers les enjeux du futur : développement durable, nouveaux modes de transport et de communication. Mais c’est ensemble, avec vous, avec votre participation et vos propositions que nous travaillerons à y parvenir !

Didier LEGRAND, Isabelle DELGEHIER, Gérard CLIPET, Kostia HUANT,
Michel BROUILLARD, groupe "Valenciennois, je me bats pour toi"

Le gouvernement demande aux communes de se serrer toujours plus la ceinture et c’est préjuciable aux services publics locaux d’autant que bien des besoins restent en attente. Il est temps de :

Jean-Claude DULIEU, Nathalie LORETTE , Mohamed AGOUDJIL, groupe "Valenciennes, citoyenne"

A l’occasion de cette nouvelle année 2019 je présente tous mes voeux de bonheur, réussite et santé à tous les Valenciennoises et Valenciennois. La fin d’année 2018 aura été le témoin d’un énorme mouvement populaire national, la colère d’un peuple qui se révolte devant les injustices. Les "gilets jaunes" sont apparus partout en France et leur combat est le nôtre, retrouver notre souveraineté issue de la constitution, le droit de s’exprimer sur les sujets importants qui régissent notre vie quotidienne, La revendication principale du Réferendum d’initiative citoyenne devrait permettre au peuple d’exercer effectivement son pouvoir décisionnaire. Nul doute que l’année 2019 sera mouvementée sur le plan politique.

Jean-Luc François LAURENT, groupe "Valenciennes Bleu Marine"

A Valenciennes aussi, les actions citoyennes, dans un contexte de crise du pouvoir d’achat, se sont fait l’écho d’un mouvement qui traverse la France et inspire nos voisins. Les gilets jaunes ont mis au centre du débat la souveraineté, réaffirmé le droit à être maître de son destin, et réclamé le Référendum d’Initiative Citoyenne. J’ai participé et soutenu humblement mais avec détermination les marches pacifiques de ces Valenciennois, étouffés d’impôts, paupérisés pour beaucoup d’entre eux. Par ailleurs, cette année encore, aucun budget ne sera alloué pour la construction d’un 4e pont qui permettrait pourtant de soulager la ville de bouchons quotidiens, responsables de fortes pollutions. A quand le budget pour fluidifier la circulation dans notre ville ? Chaque année en France, la vie de 48 000 personnes est abrégée à cause de la pollution. La santé de tous devrait être une priorité de nos décideurs politiques.
Notre santé est précieuse, bonne santé à tous et très belle année 2019.

Valérie CAUDRON, groupe "Valenciennes, Debout la France"

La parole aux groupes politiques

Val info n° 81 - Novembre-Décembre 2018

Déni de démocratie ?

Le devoir d’un élu est de s’informer et d’informer ses concitoyens. C’est la raison pour laquelle nous avons récemment souhaité prendre connaissance de la liste des biens fonciers et immobiliers vendus par la Mairie depuis 2014.
Cette information nous a été refusée au motif « qu’aucune norme positive n’impose ni n’incite (aux/les) collectivités territoriales à la tenue d’un tel document. » Nous ne pouvons reproduire l’intégralité de la réponse négative qui nous a été faite en raison de la limitation de mille signes imposée à notre tribune, ce que nous regrettons. Or, le sujet intéresse un certain nombre de Valenciennois et concerne aussi l’avenir de notre ville ! La question est-elle illégitime ? Dérangeante ? Pourquoi? Notre incompréhension est réelle.
Nous poursuivrons cependant notre travail avec vigilance et objectivité en réaffirmant notre attachement à la transparence qui est la garantie du bon fonctionnement de la démocratie.

Didier LEGRAND, Isabelle DELGEHIER, Gérard CLIPET, Kostia HUANT,
Michel BROUILLARD, groupe "Valenciennois, je me bats pour toi"

Vive l’école ! Vive l’instruction publique !

Il n’y a pas de liberté pour l’ignorant ! disait Condorcet. De nombreux parents et enseignants se sont mobilisés pour empêcher des fermetures de classe ces dernières années. Bien que le gouvernement évoque l’Éducation comme une priorité, il envisage de supprimer 1800 postes d’enseignants dans le secondaire alors qu’il y aura 40 000 élèves en plus ! Selon de nombreuses études internationales, l’école française demeure championne des inégalités et les moyens accordés en élémentaire sont parmi les plus faibles. Les enquêtes montrent que les origines sociales pèsent plus en France sur la réussite scolaire que dans les autres pays européens. Il y a donc beaucoup d’actions et de moyens à développer pour mieux soutenir les enfants en difficulté dès le plus jeune âge, sur les temps scolaires mais aussi périscolaires avec des activités de qualité et gratuites pour tous. Il est temps que tous les enfants bénéficient enfin d’une éducation artistique.

Jean-Claude DULIEU, Nathalie LORETTE , Mohamed AGOUDJIL, groupe "Valenciennes, citoyenne"

Des convictions intactes

Autant avertir dès avant ceux parmi les plus mal intentionnés à mon encontre, mais qui fût un temps étaient tout heureux d’avoir trouvé un candidat pour constituer une liste aux municipales 2014, ces si brillants personnages qui seront sans doute en transe en lisant ce texte de la tribune, persuadés que je vais m’adonner à un vil exercice de flagornerie envers notre excellent maire, hélas pour ces sous doués puisant leur culture dans des revues de mode, mes convictions ne fluctuent pas en fonction des élections et des places à prendre, je n’appartiens pas au club des opportunistes et carriéristes. Mes convictions sont intactes et en attente d’un vrai leader pour 2022.

Jean-Luc François LAURENT, groupe "Valenciennes Bleu Marine"